vendredi, mai 13, 2005

Habitudes

"L'habitude a un lien profond avec la liberté quand elle permet de mettre un délai entre le donner et le recevoir, quand elle permet de différer" (1).

J'ajouterais que la confiance permet cela. La confiance est fruit de l'habitude, mais elle constitue le ciment même de cette construction conjugale.
A partir de cela, on perçoit combien la rupture de la confiance est déstructurante. Elle s'inscrit en effet comme un process cumulatif, comme un escalier escarpé que l'on monte au gré de l'amour mais qu'une chute oblige à reparcourir en entier.

A l'inverse par contre de l'habitude se trouve la routine et l'ennui. Mais qu'est-ce que l'ennui, si ce n'est une faute partagée. L'absence d'investissement et la fuite vers son moi douillet.

L'ennui ne se combat pas seul mais à deux. La confiance en l'autre et en soi-même, sa propre capacité à gérer la surprise, sont les moyens possibles de remettre en place une dynamique, un échange.

(1) Olivier Abel, ibid p. 149

1 commentaire:

Claude a dit…

Depuis hier, les commentaires sont libres sur ce blog. Le contenu me semble suffisant pour tracer une ligne éditoriale et laisser à d'autres la joie d'exprimer leurs divergences, ou d'apporter leurs éclairages.
Merci de votre patience
Claude